30 novembre 2018

Notre camarade Michel CLERGEAUD nous a quittés.

      

       Notre ami Michel CLERGEAUD est décédé le Mercredi

28 Novembre 2018 à 22H00, au Centre Hospitalier - Pôle Santé de LUNEL (34400).

      Selon les volontés qu’il avait exprimées, il sera incinéré le Mercredi 05 Décembre 2018 à 10H00 au Crématorium de   NIMES dans la plus stricte intimité.

        Ses cendres seront acheminées à DIEPPE.

         L’homme solide et robuste que nous connaissions venait de subir une lourde intervention chirurgicale liée à la présence d’une importante tumeur cérébrale  décelée  au début du mois  de Septembre dernier.

Le Neuro-Chirurgien qui l’a opéré à l’Hôpital Universitaire  CARÉMEAU de NIMES avait informé ses proches que cette  délicate intervention chirurgicale entraînerait des

 complications prévisibles qui  lui laisseraient très  probablement de lourdes séquelles. Cette bien triste réalité a  été constatée à l’issue de cette intervention. Une fin de vie

 difficile !

       Michel CLERGEAUD naît le 03 Janvier 1944 à LA  TRANCHE- sur- MER en Vendée. Station balnéaire de 2900  Habitants, surnommée « la Petite Californie »   face à l’Ile de É, Sous- Préfecture des SABLES- d’OLONNES.

        Michel était un homme de la Mer. Les bars, daurades,  soles et les fruits de mer, pétoncles, palourdes, huîtres, bigornaux, crevettes et crabes n’avaient pas de secrets pour lui.

      Lors des nombreux déplacements que nous avons effectués en sa compagnie, je pense en particulier à celui de LA  ROCHELLE, il ne manquait jamais de nous éclairer sur ces produits de la mer  et de nous faire partager  ses connaissances  très étendues dans ce domaine. Michel était un adepte de la  convivialité et du partage.

 

      Après ses études primaires, Michel s’oriente vers la Marine   de Commerce. Il obtient un CAP de Mécanicien Bateau.        L’Homme est attiré par le large.

       Il effectue son service militaire dans la Royale, la Marine  Nationale, du 15 Janvier 1964 au 17 Juillet 1965. Il termine ses obligations militaires dans les Commandos Marine au Grade de  Quartier Maître. Le service légal durait à l’époque 18 mois.

       Il entre dans la Police Nationale le 01er Janvier 1967 à la  veille de ses 23 ans. Il suit la formation initiale des Gardiens de  la Paix à l’Ecole de Police  de RENNES. (EPP). Le 01er Mai 1967, il est affecté à la CRS N° 18 de  POITIERS. Il participera aux manifestations de Mai 1968 au sein de cette Unité.  Il effectue un premier séjour à

la CRS de La  GUADELOUPE  du 14 Février 1970 au 14 Décembre 1974.  Séjour d’une durée de 4 Ans- 1 Mois- 21 Jours.       Il obtient le Brevet de Capacité Technique (B.C.T.) en  1972, ce qui lui permettra de devenir Gradé.

    Au cours de ce premier séjour, il est responsable de l’accueil  et de l’hébergement des collègues  CRS qui sont affectés  dans ce Département. Mission qu’il accomplit parfaitement. Il se montre très actif au sein de l’Association Nationale d’Action  Sociale (l’ANAS). Titulaire de tous les Permis de Conduire, il obtient le  Certificat d’aptitude à la Profession de Moniteur - Enseignement la Conduite des Véhicules à Moteur le 09 Juin  1971 à POINTE À PITRE.

       Il est promu sur place au Grade de Brigadier le 01er Avril  1974.

    A l’issue de ce séjour dans le Département de Guadeloupe, Michel est affecté à la CRS 19 de la ROCHELLE, au Service  des Transports de l’Unité. A l’issue de sa première année de présence à la CRS N° 19, il devient Chef de Garage.        Mais… les cocotiers lui manquent.  Dix ans plus tard, Il  effectue un second séjour qui sera écourté, à  la CRS de la  Guadeloupe du 14 Mars 1984 au 05 Juin 1986.  Séjour d’une

 Durée de 2 Ans- 2 mois 21 Jours. Il effectuera au total en Guadeloupe 6 Ans- 4 Mois 12 Jours.

       A l’issue de ce second séjour, il retrouve le Département de  la Charente Maritime. Il est réaffecté à la CRS 19 de LA  ROCHELLE. 

       Il participe à tous les déplacements. Il effectue avec cette  Unité un déplacement Outre- Mer à NOUMÉA en Nouvelle  Calédonie du 15 octobre 1987 au 28 Novembre 1987 (durée 45 jours).

      Séduit par ce Territoire d’Outre- Mer situé à 18.000 Kms de  la Métropole, Michel demande une mise en disponibilité sans traitement pour trois ans. Il exercera la Profession de Moniteur  de conduite au Lagon Auto- Ecole à NOUMÉA.

       Les évènements de Nouvelle Calédonie qui entraînent une  chute des activités le conduisent à demander sa réintégration dans la Police Nationale dès le 01er Juin 1988.

 

       L’Administration Centrale lui propose de réintégrer le Corps des CRS A/C du 01er Juin 1989. Elle lui offre un poste  à la CRS N° 39 de JARVILLE ville située au Sud de NANCY  dans le Département de MEURTHE et MOSELLE… loin des  paysages marins. Le choc thermique est important. Michel  accepte le poste de Chef de Garage. La mobilité dans est une des valeurs cardinales dans nos formations.

      Michel CLERGEAUD est promu au Grade de Brigadier/ Chef le 01er Juillet 1991.

       Il est muté à la CRS N° 60 d’AVIGNON- MONTFAVET trois mois plus tard,  le 01er Septembre 1991. Il sera le Chef de  la 4ième Section pendant plusieurs années.

     Il est promu Brigadier/ Chef de Classe Exceptionnelle le 01er Août 1995, puis Brigadier/ Major 3ième échelon le 01er Août1997. Après avoir obtenu une prolongation d’activité, il est admis à faire valoir ses droits à la retraite par limite d’âge le 04 Janvier 2000.

 

       Je viens de vous énumérer rapidement les principales

affectations et promotions de Michel au sein du Corps des CRS.

      Je connais notre ami Michel depuis son affectation à la CRS

 N° 60 d’AVIGNON- MONTFAVET, plus de 27 ans se sont  écoulés. J’ai eu le plaisir de travailler à ses côtés. De 1991 à  2000, j’ai pu apprécier son sens de la camaraderie, son savoir- faire, son engagement au service de notre « Maison », sa bonne  humeur, son sens de l’humour et son excellent état d’esprit.

      Michel était très sportif. Il a occupé le Poste de Vice-Président de l’Association Sportive de la CRS N° 60.

       Je me garderai bien de commenter « son passé antérieur ».

      Michel parlait peu de sa vie privée. Il était très pudique.

     Nous savions que ses parents étaient très âgés et que sa maman était toujours en vie dans une maison de retraite. L’éloignement géographique et le coût onéreux de cette

 maison de retraite le tracassait fortement.

      Michel ne parlait jamais de celles qui avaient partagé sa vie   Elisabeth, Martine. Il nous parlait par contre de ses filles,  Rachel née en 1968 à DIEPPE, Géraldine née en 1972 à  POINTE- À PITRE, Aurélie née en 1980 à LA ROCHELLE.

      Michel a mené une retraite active. Il était toujours très impliqué dans le domaine de la Sécurité Routière et ne manquait pas de nous informer des derniers changements

intervenus.

       Nous savions que Michel faisait un bout de chemin avec  Régina.  Michel avait accepté en 2011 et 2012 d’être le Porte- Drapeau suppléant de notre Amicale.

 Bien que maintenant son adhésion, Michel avait depuis trois ans pris ses distances avec notre  Groupe. Nous l’encouragions pourtant  depuis plusieurs années à participer à nos sorties et à nous présenter enfin Régina. Il ne le fera jamais.Ses soucis personnels, ses soucis de santé étaient plus importants que nous ne  le pensions tous.

      Il était très difficile de le joindre au téléphone. Je lui ai  envoyé un courrier très personnel le 01er Septembre dernier,  peu de temps avant cette lourde intervention chirurgicale.

      Je tenais à lui renouveler notre attachement, notre estime et nos affectueuses pensées.  Je n’ai jamais eu de réponse à mon ultime courrier.

      Nous ne connaissons pas toujours les deux faces de JANUS, Dieu Romain aux deux visages, des commencements et des  fins, des choix, du passage et des portes. Une face tournée vers le passé, l’autre vers l’avenir.

 

 

 

     Notre ami Michel emporte avec lui certains de ses secrets.     Je sais qu’il a vécu à la fin de sa vie de grands moments  de doute et de solitude. Il a fait face à la maladie avec le courage et la pudeur qui le caractérisaient.

      Nous avons eu le bonheur de partager avec lui des moments  de générosité, de convivialité, de complicité, de franche  camaraderie et de rire. Nous conserverons cette belle image de Michel en ne retenant que ce qui était beau et positif.

       A sa maman Marie- Ange, à son frère Jacques, à ses filles Rachel, Géraldine, Aurélie, à celles qui l’ont aimé, à vous  Régina sa dernière compagne et à Thierry qui partageait sa passion du sport avec Michel lors de marches, de randonnées  à bicyclette  et de  parties de pêche,  à sa famille et ses proches, l’Amicale des Vétérans et Anciens Combattants de la CRS de  Vaucluse vous présente ses condoléances attristées et

 particulièrement émues. En ces moments difficiles nous vous  exprimons notre profonde compassion.

                                                       Alain CROSNIER             

 

                                                                                          

Posté par spanc à 20:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Notre camarade Michel CLERGEAUD nous a quittés.

Poster un commentaire